Rachat de Crédit

En France, le fait de se tourner vers les crédits est le moyen traditionnel d’acquérir des biens. Et dans ce cadre, les possibilités sont nombreuses. Des crédits à la consommation, allégeant le quotidien ou permettant l’achat de voitures et de produits onéreux, aux crédits immobiliers pour devenir propriétaires, cette pratique est commune.

Et pour cause : 31,4% des ménages français disposent d’au moins un crédit immobilier. Toutefois, si tout peut sembler rose au moment où ces prêts nous sont accordés, nous ne sommes jamais à l’abri d’un imprévu financier. Situation personnelle compliquée, perte d’un emploi, changement de vie… Un rien peut faire basculer notre sérénité, et nous endetter de manière conséquente. Mais par chance, il existe des solutions. Le rachat de crédit immobilier en fait partie.

En quoi consiste donc le rachat de crédit ? Quand et comment y recourir ? Dans quelle mesure constitue-t-il une solution pratique en cas de difficulté à boucler nos fins de mois ? Voilà nos explications.

Qu’est-ce que le rachat de crédit ?

Si vous avez du mal à boucler vos fins de mois et que vous recherchez une manière de retrouver votre stabilité financière, alors il peut être stratégique d’opter pour un rachat de crédit. Mais pour cela, il faut avoir conscience de ses modalités de fonctionnement. 

Nous vous disons tout à propos de ce concept salvateur.

Tour d’horizon du rachat de crédit.

Rachat de crédit : qu’est-ce que c’est ?

Le rachat de crédit est également connu sous le nom de « regroupement de crédits ». Il consiste tout simplement à optimiser votre capacité de financement, en regroupant auprès d’un unique créancier l’ensemble des crédits que vous avez contractés. Au lieu de devoir des sommes différentes, à des taux différents et à des organismes spécifiques, vous ne serez plus redevable que d’une unique mensualité. D’autre part, comme vous pouvez l’imaginer, le fait de n’avoir plus qu’un interlocuteur facilitera l’ensemble de vos démarches. 

Les avantages sont donc nombreux. En effet, le nouvel organisme prêteur va rembourser vos dettes à votre place, et vous proposer un nouveau prêt qui sera bien plus avantageux pour vous. 

Bien souvent, le taux de rachat de crédit est plus intéressant, et il vous est possible d’obtenir un allongement de la durée de remboursement. Par conséquent, vos mensualités seront allégées, vous permettant de retrouver un certain confort financier. Cela dit, un allongement de la durée de remboursement implique également une augmentation du crédit sur le long terme, dans la mesure où les intérêts à régler se cumuleront sur une période plus grande. 

Il vous faudra alors étudier l’ensemble des coûts, pour être sûr de rentrer dans vos frais.

Dans quels cas avoir recours au rachat de crédit ?

Le rachat de crédit s’adresse à un ensemble de personnes et s’applique dans bien des contextes. Vous pourrez par exemple opter pour ce système si :

  • Votre situation familiale ou professionnelle a changé, mettant à mal votre aisance financière,
  • Vous voulez opter pour un rachat de crédit FICP, parce que vous êtes fiché auprès de la Banque de France pour difficulté de remboursement,
  • Vous voudriez vous lancer dans de nouveaux projets, mais qui nécessitent de réduire votre taux d’endettement,
  • Vous aimeriez pouvoir minimiser vos mensualités, grâce à un allongement de la durée de remboursement ou à une diminution des taux d’intérêts,
  • Vous envisagez de simplifier la gestion de vos finances, pour ne plus avoir affaire qu’à un unique interlocuteur. Ici, l’idée est alors de combiner un rachat de crédit immobilier et de crédit à la consommation.

Les raisons d’un rachat de crédit sont donc multiples, mais auront toutes la même conséquence : vous permettre de gagner en sérénité !

 Conditions d’obtention d’un rachat de crédit.

Certaines conditions d’éligibilité sont liées aux procédures de rachat de crédit. Parmi ces conditions de rachat de crédit immobilier, il faudra :

  • Que vous soyez en mesure de rembourser l’organisme prêteur. Pour cela, il est essentiel que la somme de vos mensualités ne vous fasse pas excéder un taux d’endettement de 33%, même si ce seuil peut s’élever si votre reste à vivre est important,
  • Que vous ayez moins de 80 ans au moment du règlement de la dernière échéance,
  • Que votre situation bancaire ne révèle pas d’anomalie jugée insurmontable,
  • Si vous avez déjà réalisé un regroupement de crédit par le passé, attendre un délai d’une année avant de réitérer une demande. Vous l’aurez compris : il est donc possible de faire racheter un rachat de crédit, moyennant un petit délai.

Les démarches du rachat de crédit.

Formuler une demande de rachat de crédit.

Pour entamer les démarches, il vous faut rédiger une lettre de rachat de crédit immobilier auprès de l’organisme que vous avez choisi, en joignant un ensemble de pièces justificatives. Dans ce cadre, les documents à fournir pour votre rachat de crédit immobilier sont :

  • Une pièce d’identité valide,
  • Un justificatif de domicile suffisamment récent, incluant par exemple une facture d’eau ou d’électricité de moins de 6 mois ou une quittance de loyer de moins de 3 mois,
  • Des justificatifs de salaire,
  • Un Relevé d’Identité Bancaire
  • Une copie de votre titre de propriété, si vous êtes propriétaire,
  • Une lettre de clôture, de façon à ce que le nouvel organisme prêteur puisse solder vos anciens emprunts.

C’est lors de cette phase que vous devrez communiquer à votre nouvel organisme prêteur les causes de votre regroupement de crédits. En plus de votre lettre de rachat de crédit immobilier, il vous faudra aussi fournir, dans la plupart des cas, les tableaux d’amortissement et documents liés à vos crédits en cours. Bien entendu, les documents à joindre étant spécifiques à chaque organisme, rapprochez-vous du vôtre pour savoir de quoi ils ont besoin !

La suite des procédures.

Une fois votre demande reçue, l’organisme que vous aurez contacté étudiera votre dossier. Si celui-ci est bien complet, vous devriez pouvoir recevoir une réponse sous une semaine ouvrée. L’organisme, avant de vous faire part de sa décision, réalisera de son côté une étude de faisabilité pour conclure si, oui ou non, la démarche lui sera bénéfique et si votre situation s’y prête. 

En cas de réponse positive, un délai de rétractation vous est accordé. Il varie de 10 à 14 jours selon le type de crédit visé, et vous laisse la possibilité de démarcher la concurrence pour être sûr de faire le choix le plus stratégique.

Finalement, pour aboutir au déblocage des fonds, il vous faudra compter au moins :

  • 10 jours en cas de regroupement de crédits à la consommation,
  • 30 jours si une garantie hypothécaire est incluse.

Refus de rachat de crédit : causes possibles.

Si vous vous voyez refuser un rachat de crédit, cela peut être pour plusieurs raisons. En effet, s’il est certain que cette procédure permet de diminuer les taux d’endettement, il n’en demeure pas moins que le rachat de crédit FICP est très complexe, et la plupart du temps rejetée. 

De même, vous aurez peut-être des difficultés à obtenir votre rachat de crédit si vos revenus sont instables, si votre taux d’endettement est supérieur à 33%, ou si votre situation personnelle semble trop peu sécuritaire au regard de votre solvabilité.

 Si le rachat de crédit vous semble être une option intéressante dans le cadre de vos projets et de votre santé financière, alors assurez-vous d’avoir bien étudié la rentabilité de cette démarche avant de vous lancer. Une fois votre décision prise, il vous faudra vous pencher sur les moyens de la concrétiser, et sur les organismes auxquels vous fier.

Comment choisir la meilleure option de rachat de crédit ?

Bien entendu, nous ne pouvons pas tous être des experts financiers. C’est pourquoi il peut être judicieux de se faire aider, afin de choisir les meilleures offres du marché. Et c’est justement dans ce cadre qu’exercent les courtiers en rachat de crédit immobilier !

Faire appel à un courtier en rachat de crédit.

Si vous optez pour un rachat de crédit immobilier, c’est pour améliorer l’état de vos finances. Alors autant ne pas faire les choses à moitié et aller au bout des démarches ! Dans ce cadre le courtier en rachat de crédit immobilier a un rôle essentiel à jouer à vos côtés.

En effet, il vous permettra de trouver l’offre la plus stratégique au vu de votre profil, et ne sera rémunéré qu’à partir du moment où le rachat aura eu lieu. Avant que les fonds ne soient débloqués, vous n’aurez donc rien à débourser. 

Sa casquette est par ailleurs double :

  • Vous permettre de définir plus précisément votre projet, en n’oubliant aucun détail,
  • Vous mettre en relation avec les organismes les plus adaptés à vos projets.

L’idée est simple : il ne faut pas que vous vous précipitiez, mais que vous preniez le temps de bien analyser toutes les données mises à votre disposition pour aboutir à la solution la plus intéressante. Sinon, vous risqueriez de mettre à nouveau en péril l’équilibre de vos finances. C’est aussi la raison pour laquelle il est fondamental de miser sur des prestataires qui soient des experts de confiance, ayant à cœur la réussite de vos projets.

Réaliser une simulation de rachat de crédit.

La Toile regorge simulateurs de rachat de crédit en ligne, conçus pour vous permettre d’y voir plus clair dans vos démarches. En effet, il existe des risques à vous lancer tête baissée dans un rachat de crédit immobilier 

Car si certains organismes vous permettront de lisser sur une très grande durée vos mensualités, les minimisant par conséquent de façon drastique, cela ne veut pas du tout dire que vous allez faire des économies. Bien au contraire ! Plus vous choisirez un allongement de la durée de remboursement, plus les intérêts que vous aurez à payer seront importants.

Obtenir un tableau de simulation de rachat de crédit pour chacun des organismes envisagés, est donc un moyen intéressant de comparer les offres. Pour cela, observez certes le montant des mensualités, mais aussi l’investissement global, pour être sûr de sa rentabilité !

Quels organismes pour réaliser votre rachat de crédit ?

Si vous décidez de vous tourner vers cette solution, vous allez très rapidement vous demander quel est l’organisme proposant le meilleur taux de rachat de crédit, ou tout du moins les prestations les plus intéressantes. Par chance, des comparateurs existent, mettant en concurrence un ensemble de plateformes. Vous pourrez entre autres choisir votre banque de rachat de crédit parmi plusieurs :

  • BNP Paribas, 
  • Le Crédit Mutuel,
  • La Banque Postale,
  • Le Crédit Foncier pour le rachat de prêt immobilier,
  • La Banque Française Mutualiste…

Dans certains cas, il se peut qu’aucune banque ne réponde favorablement à votre demande. Alors si c’est la situation que vous traversez, ou que vous aimeriez découvrir d’autres manières de retrouver une sérénité financière, vous pouvez envisager la vente à réméré. Libre à vous donc d’explorer cette voie, si vous êtes propriétaire !

Vous voulez savoir en quoi consiste ce système ? Vous souhaitez réaliser une simulation pour estimer la rentabilité de cette démarche ? Ou simplement faire appel à Caritey Réméré pour avec des informations plus concrètes ? N’hésitez pas !

Choisir un rachat de crédit est donc une solution hautement stratégique, applicable  plusieurs contextes. En effet, que ce soit pour retrouver de l’aisance financière, donner vie à de nouveaux projets, minimiser vos mensualités ou encore voir diminuer vos taux d’intérêts, les raisons sont aussi variées qu’il existe de profils. Cela dit, ce n’est pas une opération à prendre à la légère. Etant donné qu’elle vous engagera financièrement sur un certain nombre d’années, autant bien étudier le marché ! Pour cela, un courtier en rachat de crédit peut se révéler être un allié de taille, vous permettant de trouver les meilleurs taux de rachat de crédit.

Besoin de plus d'informations? Obtenez une réponse sous 24 heures.